C’est avec une grande tristesse que le conseil d’administration et le personnel du Camp musical Père Lindsay a appris le décès de Monsieur Pierre Mantha, le 16 février 2016.

Pendant 20 ans, M. Pierre Mantha a fait preuve d’une grande générosité et d’un haut niveau d’engagement envers le Camp musical Père Lindsay. En mettant sur pied la Fondation Père Lindsay pour venir en aide au Camp, il a permis d’en assurer la pérennité. Plus de 700 jeunes musiciens provenant de familles à revenus modestes ont pu séjourner au Camp avec l’aide financière de la Fondation. Il m’avait dit avoir appris de sa mère à donner aux autres. Son implication personnelle dans la construction et la gestion des villas Mantha et Jean-Cypihot a permis de développer une source de revenus importante pour le Camp. Les sceptiques étaient nombreux quant au potentiel de location de ces immeubles dans un site naturel enchanteur, mais éloigné des centres d’activités. Ils ont été confondus. Mélomane, il avait récemment fait don d’un piano à queue de grande valeur pour le plaisir des résidents de la villa Mantha. Homme d’affaires discipliné, il a prodigué de nombreux conseils et services pour améliorer la gestion des affaires du Camp.

En guise de reconnaissance, son nom fut inscrit en 2009 au Tableau d’honneur des Bâtisseurs du Camp. Je garderai le souvenir d’un homme généreux et rigoureux qui aura donné une deuxième vie au Camp.

Au nom des membres du conseil d’administration du Camp musical Père Lindsay et des jeunes musiciens qui y ont séjourné, je désire offrir aux membres de sa famille mes plus sincères condoléances.

Pierre Dufresne
Président